VICTOR ou la valorisation du capital humain

Ce sera très vite le projet VICTOR (Verre, Innovation, Compétences, Territoire, Objectifs, Résultats) est né de la rencontre de l’APAVE et du District verrier de la vallée de la Bresle devenu depuis LA GLASS VALLEE suite à un appel à projet de la DGE (Direction Générale des Entreprises, aujourd’hui DGCIS) portant sur la valorisation du capital humain.

Considérant, déjà, les problèmes de formation initiale, les difficultés de recrutement, l’évolution probable de certains métiers, le risque de perte de savoir-faire et la nécessité de développer l’employabilité des personnels du pôle verrier, la décision de faire acte de candidature est immédiate en y associant la CCI, l’ARACT et le CREFOR.

Sur 39 projets déposés,6 seront conventionnés en 2006 par l’Etat dont VICTOR

Ce qui a emporté la décision du Ministère concernant le projet VICTOR est que le partenariat était cohérent avec la stratégie du projet et que le projet répondait à la politique emploi-formation de la Région avec la mise en place une gestion prévisionnelle des compétences afin de développer les mobilités professionnelles au sein du secteur et la création d’une filière de professionnalisation qualifiante accessible par la VAE.