LGV-UTC Innov+

Cette action s’est mise place dans le cadre du plan d’actions présenté par le préfet de Haute-Normandie suite à la crise de 2008-2009.  Au programme : diagnostics, résolution de problèmes techniques, adaptation du savoir-faire à de nouveaux débouchés tant sur le plan individuel que collectif. Ce dispositif, prévu pour 3 ans a bénéficié du soutien de l’Etat pour un montant de 500 K€. La crise aura au moins eu le mérite d’être un facteur de mobilisation sur des thèmes qui étaient non seulement une évidence mais aussi une question de survie.

Aux côtés d’actions individuelles bénéficiant au PME c’est aussi grâce à ce dispositif qu’est né le projet de flacon de La Glass Vallée.

Les ingénieurs doctorants de l’Université de Technologie de Compiègne avaient en effet diagnostiqué des flux de transport des flacons peu rationnels et le fait que le process était une suite d’opérations successives commanditées par les verriers sans véritable coordination entre les différents acteurs. Il s’en est suivi une préconisation de mis en place d’un projet collaboratif aussi dénommé d’ingénierie concourante.

L’objectif était de réaliser un flacon en mettant autour de la table tous les acteurs de sa réalisation avant même que le processus de fabrication ne commence. Encore fallait-il trouver un client final parfumeur qui soit impliqué dans cette démarche expérimentale. C’est alors qu’est venue l’idée de réaliser un flacon « La Glass Vallée ».