Moulistes

Moulistes

L'activité de mouliste consiste à concevoir et réaliser les moules nécessaires à la création et la fabrication de tous les objets en verre creux.

Pour les flacons, bouteilles et carafes et qu’il s’agisse d’une fabrication semi-automatique pour de petites séries ou une fabrication pour de grandes séries en fabrication automatique, le principe de base est le même. 

Il faut tout d’abord un moule ébaucheur qui va permettre d’optimiser la répartition du verre et notamment son épaisseur dans les différentes zones du flacon : fond, parois, épaules. Ce moule dont l’apparence semble relativement simple est en fait celui qui demande le travail de conception le plus important qui est le fruit de l’expérience et demain, peut-être, celui de l’intelligence artificielle par l’exploitation de bases cumulatives de données numériques. Ce travail de conception est réalisé grâce à des logiciels spécialisés de D.A.O. ou de C.A O.

Lire la suite

Le second moule est le moule dit « finisseur » qui va donner sa forme définitive au flacon. Il s’agit donc de réaliser un moule très précis qui permettra de produire un flacon conforme aux attentes du client.

D’autres pièces sont nécessaires comme le moule de bague qui va permettre de passer l’ébauche du moule ébaucheur vers le moule finisseur, l’entonnoir, les poinçons, etc…Enfin des opérations sont effectuées en interne ou sous-traitées comme le polissage de l’intérieur des moules afin que les surfaces de verre ne présentent pas de défauts d’aspérités ou des opérations de gravure manuelles ou par laser.

Toutes des opérations se font avec des machines à commandes numériques dont les plus sophistiquées sont aujourd’hui des « 5 axes » qui sont capables d’orienter la forme de base dans plusieurs directions et d’aller chercher jusqu’à plusieurs dizaines d’outils pour effectuer les opérations qui auront été programmées.

Les compétences requises dans ces métiers sont donc en permanente évolution et ce d’autant plus que les moulistes investissent dans les machines les plus modernes pour être à la pointe de la technique mais aussi être compétitif face à la concurrence étrangère.

L’expertise du mouliste s’exerce aussi dans le choix des matériaux en fonction du type de flacon à produire voire du décor qui lui sera appliqué. La fonte et l’acier sont les principaux matériaux utilisés avec le cas échéant des opérations de métallisation de l’intérieur des moules pour améliorer leur longévité.

Bien évidemment la proximité géographique des moulistes et des verriers de La Glass Vallée est un atout considérable dans la réalisation d’un nouveau flacon et la mise au point de son outillage jusqu’à ce que la section d’essai soit satisfaisante. Une fois ce stade atteint et pour des fabrications automatiques en grand nombre, le mouliste fabriquera ensuite des séries de moules par multiple de 6 pour la production sur les machines verrières automatiques.

Le travail de mouliste doit donc intégrer :

  • Un niveau de qualité technique et de maîtrise de cette qualité qui assure la conformité de chaque moule à la série
  • Une traçabilité des procédures de type "démarche d'assurance qualité"
  • La diminution des délais de fabrication
  • Le respect des délais de fabrication
  • La capacité de fournir des moules d'essais sous quelques jours
  • La diminution de la taille des séries, ce qui exige une flexibilité de l'outil de production
  • La demande de produits (moules) complexes (forme, gravure, …) qui donne un avantage à ceux qui maîtrisent la liaison "étude et réalisation"
  • Allier l'utilisation des machines les plus perfectionnées aux travaux de finition qui ont toujours besoin d'expertise manuelle.

Précision des mesures et normes de qualité rigoureuses ne peuvent cependant pas se passer de l'œil averti des maîtres moulistes qui assurent l'optimisation des moyens de production les plus modernes.